3 villes atypiques à visiter lors d’un séjour au Japon

Le Japon est bien connu pour ses mégalopoles à l’instar de Tokyo ou encore Yokohama. Mais les charmes des villes japonaises ne s’y limitent pas. En effet, le pays possède également de charmantes villes atypiques qui ont de quoi ravir les voyageurs. Ces villes proposent un autre visage du pays, car elles ont su conserver leur aspect atypique. Leur visite permet aux visiteurs de se plonger dans un pays du Soleil-Levant d’une autre époque. Ci-après quelques villes à intégrer dans son circuit au Japon pour vivre un séjour sous le signe du dépaysement.

Visiter la ville de Magome

La ville de Magome est l’une des villes à ne surtout pas manquer lors de ses vacances au Japon. Elle se trouve dans la vallée de Kiso, dans la préfecture de Gifu. Elle se démarque par son charme d’antan, ses ruelles pavées pittoresques et son paysage varié. Il s’agit d’un véritable musée à ciel ouvert qui propose aux visiteurs de se plonger dans le Japon d’antan. Les amateurs de photographie y trouveront de nombreux spots pour faire de belles photos. De nombreuses activités sont au programme lors de votre séjour.

Il vous sera par exemple possible de partir en randonnée dans la vallée de Kiso. Et de profiter des magnifiques cascades, des temples et des magnifiques points de vue tout au long des sentiers. Dans la ville, ne manquez pas de visiter le Musée mémorial Honjun qui est dédié au romancier Tousen Shimazaki. Ensuite, le Tsushimaya Shiryokan regroupe de nombreux restaurants et magasins de souvenirs. Côté pratique, la meilleure période pour visiter la ville est d’avril à mai puis de juillet à novembre.

Découvrir le charme Kakunodate, dans la préfecture d’Akita

Kakunodate se trouve au nord de l’île principale du Japon. Surnommée « la petite Kyoto du Tohoku », elle se caractérise par d’anciennes maisons de samouraïs et a su garder la même allure depuis plus de 400 ans. La visite de la ville se fait sous le signe de l’authenticité et du dépaysement avec ses ruelles tranquilles et son charme assez mystérieux. La meilleure période pour s’y rendre est durant le printemps. Vous aurez alors l’occasion d’admirer le magnifique spectacle des changements de couleur à l’avenue Bukeyashiki.

Cette dernière est considérée comme étant l’un des plus beaux spots de tout le pays pour admirer la floraison des cerisiers. Si vous comptez vous y rendre durant l’automne, vous aurez l’occasion d’assister au festival de Kakunodate avec ses chars, ses danseurs traditionnels accompagnés de musique d’époque. En ce qui concerne les sites à voir, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Entre la demeure des Aoyagi (ancien clan de samouraïs), la visite de musées et des ateliers pour découvrir les techniques artisanales, il y en a pour tous les goûts.

Tomber sous le charme de Kanazawa

Si vous souhaitez vous plonger dans l’époque d’Edo, rendez-vous dans la ville de Kanazawa. Cette capitale de la préfecture d’Ishikawa  est réputée pour ses quartiers bien préservés, ses musées. Mais aussi pour son artisanat local. Le quartier d’Higashi Chaya  est classé au patrimoine culturel du Japon. Une visite des lieux vous permet de vivre dans une ambiance traditionnelle avec ses nombreuses maisons de thé et ses ateliers artisanaux.

En effet, vous y découvrirez la richesse du patrimoine culturel de la ville. Avec ses ateliers de teinture, de travail de la feuille d’or, des objets en laque. Ou encore le travail de la soie. Pour ceux qui souhaitent apprécier pleinement le calme et la douceur de vivre de la ville, l’un des sites les plus incontournables est le Kenroku-en. Ce parc est considéré comme l’un des plus beaux de tout le pays. Il s’étend sur 11 ha et abrite de magnifiques collines, des pavillons et des parterres fleuris.

Vous aimez alors partagez